Il n’est pas nécessaire de faire remarquer toutes ses erreurs à quelqu’un…

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez…
qu’il n’est pas nécessaire de faire remarquer toutes ses erreurs
à quelqu’un, encore moins de les corriger.

Cela peut être difficile, quand vous pensez que vous
connaissez une meilleure façon de dire quelque chose,
de garder cela pour vous. Mais essayez. A moins que la vie
ou la sécurité de quelqu’un n’en dépende, essayez.

Vous auriez du mal à accepter que quelqu’un pointe du doigt
vos propres faux pas, ou votre reproche quelque chose
de « pas parfaitement » efficace. Pourquoi le pointer aux autres ?
Est-ce que vous voyez ça comme un devoir dans la vie de faire
en sorte que tout aille dans le sens qu’il « devrait » ?

Ce serait une mauvaise compréhension du but
le plus élevé de votre âme.

Avec tout mon amour, votre ami…
Neale

-Jean-Philippe
Affichez les images dans votre messagerie

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that it is not necessary for you to report everyone’s
mistakes to them, much less to give them corrections.

It can be difficult, when you think you know a better way
to say something, to keep that to yourself. But try.
Unless someone’s life or safety depends on it, do try.

You would not welcome someone else pointing out
your own misstep, or less-than-totally-efficient approach
to something. Why point it out to them? Do you see it as
your duty in life to make sure that all goes the way you
think it ‘should’?

That would be an inaccurate assessment of your soul’s
grander purpose.

Love, Your Friend …
Neale


8 réactions sur Il n’est pas nécessaire de faire remarquer toutes ses erreurs à quelqu’un…

  • FERDIN Brigitte dit :

    Bonjour, cette pensée me touche particulièrement: J’ai en effet passé une grande partie de ma vie à jouer les « redresseuses de tort, de même que je l’avais vu faire dans ma famille, et ceci, très inconsciente de ce que je faisais. Depuis 10 ans, cependant, je vis aux côtés de quelqun qui JAMAIS ne l’a fait avec moi, mais m’a toujours (et malgré mon handicap) donné toute son attention aimante, sans faillir à aucun moment. C’est lui et son exemple qui m’ont transformée: je necherche plus à redresser les torts d’autru; de même , je ne cherche plus à avoir raison (mais là, je dois mesurveiller encore… C’est ainsi que j’ai compris quel était le but le plus élevé de mon âme!… Merci, Neale!i

  • Christine dit :

    Bonjour
    Selon moi ça dépend du contexte et du support sur lequel vous le dites. Si une personne a l habitude de vous critiquer, sans arrêt, en privée et en public, rester muet relève du stoïcisme ou du masochisme. Je dis: « tu me critiques toujours en énumérant mes défauts. Certains sont faux selon moi (j énumére) certains sont vrais (j énumère). C est comme pour toi. Toi aussi tu as des défauts pour lesquels je ne te critique pas et pourtant (j énumère). Tranquillité après ça
    Ça c est quand les critiques contre moi sont récurrentes et je ne souhaite plus ce genre de rapports.

  • Claire dit :

    Et que faut-il faire quand cette personne rend des gens malheureux autour d’elle ?

  • Lelouch dit :

    J’abonde à cette pensée en partie. Qu’en est-il de celui qui souhaite évoluer, comprendre de ces faux pas ? Des personnes bienveillantes ne peuvent-elles aider en pointant parfois des ameliorations ou des evolutions possibles ou meme prévenir de certaines erreurs ?

    • FERDIN Brigitte dit :

      Bonjour, Lelouch, j’aimerais « réagir » au verbe « pointer » qui – venant de certaines personnes, est très accusateur (pointer du doigt; par contre, je vous rejoins, si – dans un contact de coeur, et s’il y a demande, on répond avec bienveillance, comme vous dites si bien. Bonne route dans la bienveillance, Lelouch et merci pour votre partage, Brigitte

    • Christine dit :

      @Lelouch une personne bienveillante qui pointe?
      Bienveillance, tolérance sont des termes dont se gargarisent de nos jours certaines personnes qui ne possèdent pas ces qualités/vertues mais veulent se convaincre du contraire.

  • Véronique dit :

    C’est juste dans un sens, mais sans vouloir jouer au ping pong, quand quelqu’un nous reproche quelque chose que lui même a fait
    n’ est t’il pas normal de le lui rappeler ?

  • Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales

    shares