L’amour tolère les faiblesses humaines, les erreurs et les échecs

Publié le 25 mai 2015

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que l’amour tolère les faiblesses humaines, les erreurs
et les échecs.

Quand quelqu’un fait quelque chose que vous n’aimez pas,
essayez la tolérance. Dites-leur avec la plus belle
de vos manières que vous ne vous sentez pas bien
vis-à-vis de ce qu’il s’est passé ou dit,
mais essayez surtout de ne pas leur en vouloir
et de ne pas les écarter de toute relation chaleureuse
avec vous.

Tout ce que vous leur apprenez en faisant cela
c’est d’avoir peur de vous – en leur faisant
avoir peur de vous perdre .. ou du moins
de perdre le côté chaleureux de votre relation
avec vous. C’est, bien sûr, ce que certains disent
que Dieu fait avec nous ..

Accordez-leur un peu de patience comme vous aimeriez
que Dieu (et les autres) vous en accorde.

Avec tout mon amour, votre ami …
Neale

-Jean-Philippe
lamour-tolere

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that love tolerates human foibles, faults, and failings.

When someone does something you don’t like, try
toleration. Tell them in your nicest way that you do
not feel good about what occurred or what was said,
but try hard not to cold-shoulder them, and block
them out of any warm connection with you.

All you teach them by that is to be afraid of you — by
making them afraid of losing you…or at least the warmth
of their connection with you. This is, of course, what
some people say God does to us…

Give people the same break you would like God (and
other people, for that matter) to give you.

Love, Your Friend …
Neale


15 réactions sur L’amour tolère les faiblesses humaines, les erreurs et les échecs

  • hacene dit :

    l’amour est tout, même la peur elle même et une autre forme d’ amour .c’est pour cette raison que l’amour tolère les faiblesses humaines, les erreurs
    et les échecs. MERCI

  • Sylvie dit :

    J’ai eu un accident de travail,le siège du problème correspond à un état psycologique relatif à ma fille, j’en suis consciente . Mais je dois être ferme, car j’élève seule mes enfants. C’est très dur d’être ferme et et douce en même temps.
    Merci

  • Catherine dit :

    La tolérance, l’indulgence, la compréhension, l’amour de l’Autre, le pardon, la compassion et l’empathie ont parfois leurs limites face au mépris, la médisance, la méchanceté, la sournoiserie, l’agressivité et l’hostilité. Plus nous nous élevons spirituellement, plus nous sommes confrontés à l’adversité. Le reste est une question de confiance, d’éthique et d’authenticité.
    Ayons donc la foi : c’est la confiance.
    Amitiés

  • Laisser une réponse

    Merci de confirmer que vous êtes bien humain ... Temps écoulé, merci de rercharger le calcul

    Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales