Votre âme a hâte de vivre ce que vous pourriez devenir

Publié le 28 avril 2014

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que le plus grand gâchis dans le monde est la différence
entre ce que nous sommes et ce que nous pourrions devenir.

Ben Herbster a dit cela et il avait raison. Si vous saviez
ce que vous pourriez devenir, cela vous couperait le souffle.
Ou peut-être que vous savez … et êtes en train de reprendre
votre souffle.

D’accord dans ce cas. Reposez-vous un moment.
Reprenez votre souffle. Puis allez-y dès que vous pouvez, ok ?
Votre âme a hâte de vivre ce que vous pourriez devenir.

Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale

J’ai lu une citation de Fritz Perls aujourd’hui.
Elle disait:
« La peur c’est de l’excitation sans le souffle ».
Ce qui nous empêche de devenir qui nous
pourrions être, c’est souvent la peur.
Alors en ce début de semaine, reprenons
notre souffle et en avant !
-Jean-Philippe

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that the greatest waste in the world is the difference
between what we are and what we could become.

Ben Herbster said that, and he was right. If you know
what you could become, it would leave you breathless.
Or maybe you do know…and are just waiting to catch
your breath.

Okay, then. Rest for a while. Catch your breath. Yet
move as soon as you can, yes? Your soul awaits what
you could become.

Love, Your Friend …
Neale


11 réactions sur Votre âme a hâte de vivre ce que vous pourriez devenir

  • Valérie Meillat dit :

    Oui c’est bien les peurs qui nous empêchent d’avancer ou de changer de direction malgré l’envie qui nous habite! Et pourtant la peur est une illusion, il ne faut pas la laisser s’insunier dans nôtre âme,il y a une potentialité si grandiose en chacun de nous que nous ne soupçonnons même pas!!! En clair, je suis sur ce chemin, un déclic, grâce à un voyage!!! Garder beaucoup de lumiére en Vous!

  • Claude dit :

    Bien sûr que nos choix ont fait virer de bord notre destin à un moment ou à un autre !
    Hitler n’aurait pas été ce qu’il a été si…
    A partir de là, on peut s’amuser à envisager tous les avenirs possibles, hum !
    Non, du tout, nous avons le libre arbitre, et ça ne sert à rien de pleurnicher sur ce que nous sommes !
    Mais, toutefois il est possible à partir du moment présent de changer nos choix, et devenir ce que même nous n’osons espérer imaginer une seconde… 😉

  • Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales