La maîtrise ne se mesure pas par le nombre de choses terribles que vous éliminez de votre vie

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que la maîtrise ne se mesure pas par le nombre de choses terribles
que vous éliminez de votre vie, mais par le nombre de fois que vous
appelez ces choses terribles.

Bouddha a attiré à lui la souffrance, pour la regarder en face,
pour voir s’il était cela, et, sinon, pour voir du coup qu’il était.
Jésus s’est laissé crucifier, pour démontrer qui il était.
Alors que pensez-vous que vous faites là ?

Pourquoi se préoccuper de ce monde relatif si ce n’est pour se
connaître à travers votre expérience ? Et comment faire cela
autrement qu’à travers la rencontre avec ce que vous n’êtes pas ?

Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale

Excellent weekend,
-Jean-Philippe

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that mastery is not measured by the number of terrible
things you eliminate from your life, but by the number of
times you eliminate calling them terrible.

The Buddha brought suffering onto himself, to look into
the face of it, to see if he was that, and, if not, to see
who he then was. Jesus allowed himself to be crucified,
to demonstrate who he was. And what do you think
you are doing here?

Why bother with this relative world if not to know yourself
in your own experience? And how else to do that except
through the encountering of that which you are not?

Love, Your Friend …
Neale


Crédits

Auteur original des pensées :
Neale Donald Walsch
Traduction autorisée - Copyright © https://www.conversations-avec-dieu.fr

Diffuser une pensée

Vous êtes libre de diffuser les pensées gratuites, merci de citer la source avec un lien vers https://www.conversations-avec-dieu.fr

Autres

Contact
Mentions légales
CGV

shares