Si vous vous froissez au moindre commentaire, vous ne trouverez jamais la paix …

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez…
que si vous vous froissez au moindre commentaire que vous jugez déplaisant, vous ne trouverez jamais la paix.

Vous ne la trouverez pas non plus en vous distinguant toujours vous-même de la personne qui vous a froissé. Tout ce que vous ferez c’est mettre fin à de nombreuses amitiés avant de vous retrouver complètement seul. Vous pouvez continuer à vous faire de nouveaux amis, bien sûr, mais tôt ou tard, ils vont vous froisser, et alors après ?

Peut-être que la meilleure chose à faire est de laisser tomber. Les gens ne le pensent vraiment que rarement quand ils vous froissent, et une touche de tolérance et de pardon chaque jour est encore meilleure qu’une pomme pour la santé.

Avec tout mon amour, votre ami…
Neale

______________________
J’aime aussi celle-ci :
« ce n’est pas parce que vous êtes
offensé que vous avez raison. »
Et s’en rendre compte apporte une
autre perspective à la discussion.
Qu’est-ce qui a réagi à l’intérieur de moi ?
Pourquoi est-ce que je me suis senti froissé ?
Une émotion bloquée qui entre en résonance ?
-Jean-Philippe

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that if you become ruffled with every comment that you consider a ‘slight,’ you will never find peace.

Nor will you find it by always separating yourself from those who ruffle you. You can only end so many friendships before you find yourself very much alone. You can keep making new friends, of course, but sooner or later they will ruffle you — and then what?

Perhaps the better course might be to let the ruffle go. People rarely mean it when they do that, and a touch of gentle tolerance and easy forgiveness every day is even better than an apple…

Love, Your Friend …
Neale

Laisser un commentaire

Résoudre : *
21 × 4 =


1 réflexion au sujet de « Si vous vous froissez au moindre commentaire, vous ne trouverez jamais la paix … »

  1. Étant une personne sensible, c’est vrai que les mots peuvent déranger parfois, mais de moins en moins, je me laisse atteindre par cela. Par contre, je considère important de m’exprimer, pas pour épater la galerie, mais pour partager ce que la vie m’a appris. C’est un service à rendre, à mon avis. Chacun est libre de le prendre ou non. C’est la même chose pour moi.

    Répondre