Le but d’une relation n’est peut-être pas celui que vous croyez.

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez…
que le but d’une relation n’est peut-être pas celui que vous croyez.

Si vous êtes enthousiaste à l’idée d’initier une relation basée
sur ce que vous pourriez y gagner, plutôt que ce que vous
pourriez donnez, vous êtes parti complètement du mauvais pied,
et vous pourriez vous diriger vers une grande déception.

Le but de toutes les relations est de créer un contexte sacré au
sein duquel vous pouvez exprimer la plénitude de qui vous êtes.
Et qui vous êtes est une expérience que vous vivez avant d’entrer
en relation, pas parce que vous l’avez fait.

Avec tout mon amour, votre ami…
Neale

-Jean-Philippe
Affichez les images dans votre messagerie

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that the purpose of relationship may not be what you think.

If you are excited about forming a relationship based on
what it looks like you can get, rather than what you can give,
you have started off on the wrong foot entirely, and you
could be heading for a big disappointment.

The purpose of all relationships is to create a sacred context
within which you can express the fulness of who you are.
And who you are is an experience you have before
you enter relationship, not because you did.

Love, Your Friend …
Neale


7 réactions sur Le but d’une relation n’est peut-être pas celui que vous croyez.

  • les enfants ne se connaissent pas encore eux-mêmes et pourtant ils entrent en relation…
    s’entraident ou se battent comme les adultes !
    une vraie relation épanouissante doit être un cadeau pour chacun(e) et ça, on peut le vivre à tout âge

  • Cat44719 dit :

    Je rêve de rencontrer quelqu’un qui comprend vraiment ce que cela veut dire, qui comprend l’idée que le plus enrichissant dans une relation est d’aider l’autre à devenir qui il est vraiment, et comme le dit Lumière, cela nous sera rendu au centuple. En voyage récemment, je me promène sur une plage et un hommme du coin viens vers moi et m’offre un gros coquillage de la région, visiblement assez rare. Je le remercie, cherche des coquillages pendant un moment. Plus tard, il revient près de moi, nous refaisons quelques pas au bord de l’eau, je baisse les yeux et là, trônant au milieu des morceaux de pierre, je vois LE coquillage, même type que celui qu’il m’a offert mais plus grand et plus beau. Je l’ai ramassé et le lui ai offert. Il m’a répondu « c’était le destin » (it was meant to be). Il m’a donné sans arrière pensée et Dieu m’a donné la possibilité de le lui rendre en mieux. Quel rêve si nous pouvions nous comporter comme cela dans toutes nos relations, pas seulement les relations amoureuses.

  • À moitié d’accord avec vous madame Christine Colas. Peu importe notre histoire, pour la suite, c’est nous qui choisissons nos chemins, on a chacun sa conscience et ses états d’âme . Nous sommes tous différents et libre . Mon humble avis…

  • Comment savoir qui nous sommes vraiment ? sans connaissance de notre histoire ??
    Les gens heureux n’ont pas d’histoire ???= faux !!!
    C’est l’histoire qui nous fait ouvert ou fermé, amoureux ou haineux, aimant la vie ou la mort…
    Non..???

  • Lumière dit :

    Et oui !!!??
    Depuis quelques temps, j’ai entamé une relation à partir de ce que je suis vraiment.
    Que du bonheur !
    Pas besoin de jouer un rôle pour faire plaisir aux uns et aux autres.

    Et toujours l’envie de donner qui va avec.
    Je reçois au centuple en contrepartie.
    Soyons vrais.?

  • Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales

    shares