Il n’y a que très peu de raisons de critiquer quelqu’un sévèrement.

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez…
que la règle est valable dans la sculpture comme à la critique ;
ne jamais couper au couteau ce que vous pouvez couper avec une cuillère.

Charles Buxton a dit cela et il avait raison. Il n’y a
que très peu de raisons de critiquer quelqu’un sévèrement,
la moins bonne d’entre elles serait parce que vous connaissez
une « meilleure manière ».

Des commentaires critiques continuels et tranchants peuvent
profondément saper la confiance chez quelqu’un de cher.
Et n’est-ce pas la dernière chose que vous voudriez faire ?

Avec tout mon amour, votre ami…
Neale

« Le premier imbécile venu est capable de critiquer,
de condamner et de se plaindre. Mais il faut
de la noblesse et de la maîtrise de soi
pour comprendre et pardonner. »
– Dale Carnegie –
-Jean-Philippe
Affichez les images dans votre messagerie

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that the rule in carving holds good as to criticism;
never cut with a knife what you can cut with a spoon.

Charles Buxton said that and he was right. There are
very few good reasons to sharply criticize anyone,
least of all your idea that you know a « better way. »

Continual critical comments with an edge can deeply
undercut confidence in a loved one — and isn’t that
the last thing you would want to do?

Love, Your Friend …
Neale


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de confirmer que vous êtes bien humain ... Temps écoulé, merci de rercharger le calcul

2 réactions sur Il n’y a que très peu de raisons de critiquer quelqu’un sévèrement.

  • Lumière dit :

    Les gens butés ne comprennent pas ça….
    Et ne le comprendront jamais.
    Faut il les fuir ?Lorsqu’on n’a pas du tout cet état d’esprit…
    J’aimerais une réponse claire à cette question….

  • Jacques Delage dit :

    N’oubliez jamais que lorsque vous pointez quelqu’un de votre doigt, les trois autres doigts de votre main pointent vers vous. …et le pouce vers le ciel, ou peut-être la solution se trouve !

  • Crédits

    Auteur original des pensées :
    Neale Donald Walsch
    Traduction autorisée - Copyright © https://www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées gratuites, merci de citer la source avec un lien vers https://www.conversations-avec-dieu.fr

    Autres

    Contact
    Mentions légales
    CGV

    shares