Le courage c’est parfois faire des choses qui peuvent vous blesser.

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez…
que le courage c’est parfois faire des choses qui peuvent vous blesser.
Cela signifie choisir le bien le plus élevé.

Et ne vous y trompez pas. Vous savez toujours ce qui est
le bien le plus élevé. Il n’y a jamais de doute à ce propos
dans votre cœur. Alors aujourd’hui, regardez les choses
avec votre cœur, pas avec votre mental (qui veut toujours
vous protéger).

Quel est le bien le plus élevé maintenant ?

Vous connaissez déjà la réponse. Alors faites-le.

Avec tout mon amour, votre ami…
Neale

-Jean-Philippe
Affichez les images dans votre messagerie

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that courage sometimes means doing things that could
hurt you. It means choosing the higher good.

And do not kid yourself. You always know what the
higher good is. There is never any doubt about that in
your heart. So today, look at things through your heart,
not through your mind (which always wants
to protect you).

What is the highest good right now?

You already know the answer.
Just do it.

Love, Your Friend …
Neale


8 réactions sur Le courage c’est parfois faire des choses qui peuvent vous blesser.

  • marjolaine dit :

    Je rajoute : c’est justement pour ça que c’est dur de choisir le bien le plus élevé : par exemple, quelqu’un qui décide de se lancer dans une création d’entreprise risque beaucoup de nuits blanches, idem pour quelqu’un qui souhaite vivre en couple et avoir des enfants…
    Evidemment, celui qui ne fait rien risque moins d’être blessé, mais vit-il vraiment ?

  • Jean-Luc dit :

    Choisir le bien le plus élevé c’est pour moi lui donner mon coeur ma vie en abandonnant tout objets projets pensées qui étaient sans le saisir, le comprendre, des idoles.

  • grisaud dit :

    Oui, c’est vrai, le bien le plus élevé n’est pas forcément ce qui me plait, ce qui m’arrange, me tient à l’abri. Il y a le mental, qui cherche logiquement à me protéger (des risques et des renoncements) et puis le coeur (l’amour) qui me pousse à prendre des risques et accepter des renoncements, au nom de valeurs supérieures à moi-même. J’ai lu quelque part que Dieu dit à chacun : « Choisis ce que tu veux, mais paie ». Autrement dit, il y a toujours un prix à payer, donc l’important est de choisir ce qui vaut le prix. Ma vie en vaut-elle la peine ?

  • Catherine B dit :

    Je ne comprends toujours pas ce que c’est le bien le plus élevé.
    Et pourquoi cela pourrait nous blesser de se le rappeler. En quoi cela demande du courage d’être soi même?
    Merci à vous de m’éclairer.

    • marjolaine dit :

      Le bien le plus élevé a rapport au sens de la vie, et de fait, cela demande parfois de prendre des risques et d’accepter des renoncements. Je le sais parce que dans ma vie, j’ai beaucoup trop privilégié la sécurité, le confort, au détriment des valeurs qui étaient porteuses pour moi.
      Que cette fidélité au sens puisse exposé à être blessé, c’est une évidence : demandez le à une femme mariée à un homme violent, ou à un employé sous la coupe d’un patron abusif, ou à un jeune qui part de chez ses parents…

  • Lumière dit :

    Tout à fait d’accord Jacques.
    Mais je m’interroge sur le fait qu’être SOI puisse nous blesser. C’est plutôt l’inverse qui se passe, ça peut blesser les autres et en particulier l’entourage.
    Ou je ne comprends pas tout à fait cette pensée….
    Merci Neale et Jean-Philippe ?

  • Jacques Delage dit :

    « Quel est le bien le plus élevé ? » Je vais quand même y aller d’une suggestion.
    Savoir, vous rappeler, Qui vous êtes vraiment, et le manifester glorieusement, dans l’amour le plus « désintéressé » et inconditionnel possible.
    J’accepte volontier d’autres formulations…
    Comme celle de M.Walsch par exemple: « Exprimer à chaque moment béni de votre vie, la vision la plus sublime de la version la plus lumineuse que vous avez de vous même et du monde »… « Savoir c’est bien, vivre c’est encore mieux, mais ÊTRE, voilà ce qui est parfait. »

  • Kevine dit :

    je ne comprends pas. Comment le choix du bien peut te blesser?
    Pour ma part le choix du bien le plus élevé m’apporte la paix et la reconnaissance.

  • Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales

    shares