En vouloir à quelqu’un ne fait de bien à personne

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
qu’en vouloir à quelqu’un ne fait de bien à personne,
et permet rarement de blesser ou créer des dommages
à la personne à qui vous ne pouvez pas pardonner.

La seule personne blessée en gardant cette rancune,
c’est vous. Bon je sais que vous savez déjà cela.
Alors pourquoi garder cette rancune ?

Beaucoup de personnes disent « C’est pour préserver
ma dignité. Je ne parlerai pas à cette personne
à moins qu’elle ne me parle en premier et qu’elle
dise qu’elle est désolée et qu’elle demande pardon. »
Est-ce là la manière de garder sa dignité ?

Peut-être.

Je demande juste.

Avec tout mon amour, votre ami …
Neale

-Jean-Philippe
Affichez les images dans votre messagerie

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that holding a grudge does no one any good,
and rarely achieves the result of hurting or damaging
the one you cannot forgive.

The only one who gets hurt or damaged by your holding a grudge
is you. Now I know that you already know this.
So why hold a grudge?

Many people say, « It is to protect my own dignity.
I will not speak to that person unless he or she speaks
to me first — and says they are sorry, and asks forgiveness. »
Yet is this the way to retain one’s dignity?

It may be.

I’m just asking.

Love, Your Friend …
Neale

Laisser un commentaire

Résoudre : *
8 − 3 =


5 réflexions au sujet de “En vouloir à quelqu’un ne fait de bien à personne”

  1. Tout à fait, ça me fait penser à une citation de Bouddha que j’aime beaucoup : « Restez en colère, c’est comme saisir un charbon ardent avec l’intention de le jeter sur quelqu’un ; c’est vous qui vous brûlez »

    Répondre
  2. J’ai pardonné depuis longtemps et j’ai reconnu aussi mes erreurs. J’ai invité à quelques reprises pour pouvoir s’expliquer, mais je n’ai pas de réponses et je ne sais pas pourquoi. Comme si la personne ne voulait pas me parler. Je trouve ça difficile à vivre. Pourtant, je veux depuis le début que tout s’arrange. Je m’abandonne, je ne sais plus quoi faire.

    Répondre