Vous ne devriez pas « travailler » du tout

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
qu’alors que vous commencez une nouvelle semaine complète
de travail de cette nouvelle année, vous ne devriez pas
« travailler » du tout.

Le but de vos activités quotidiennes n’est pas
de gagner votre vie, mais de créer votre vie ;
non pas de travailler mais de créer de la joie.
Si vous faites seulement ce que vous faites
pour ‘payer les factures’, vous aurez manqué
la raison essentielle de Toute La Vie.

Le but de la vie est de connaître et d’exprimer
Qui Vous Etes. Si vous faites autre chose
que cela pendant votre Vie, vous n’aurez
pas utilisé ce temps et ces jours de manière
profitable pour votre âme. Nous sommes à la
recherche de bénéfices pour l’âme ici,
pas de bénéfices pour le corps.

Ce premier mois de la Nouvelle Année est
un bon moment pour réfléchir à cela, d’accord ?

Avec tout mon amour, votre ami …
Neale

-Jean-Philippe
Affichez les images dans votre messagerie

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that as you start the first full work week of the New
Year you should do no ‘work’ at all.

The point of your activities throughout the day is not to
make a living, but to make a life; not to ‘work’ but to
create joy. If you are doing what you are doing merely
to ‘pay the bills,’ you will have missed the major reason
for All Of Life.

The purpose of life is to know and express Who You
Are. If you do other than that during the days and times
of your life, you will have not used those days and times
in a way that profits your soul. It is soul profit we are
after here, not body profit.

This first week of the New Year is a good time to
contemplate that, yes?

Love, Your Friend …
Neale

Laisser un commentaire

13 réflexions au sujet de “Vous ne devriez pas « travailler » du tout”

  1. En ce moment j’ai le temps de réfléchir a cela puisque j’ai plus de boulot mais un peu stressé pour l avenir financier et l’avenir de mes enfants…

    Répondre
  2. « Exprimer » Qui je suis… ?

    D’accord, mais l’exprimer pour qui?
    Serait-ce pour moi-même, moi-même étant « Dieu », selon ce que disent, à un endroit dont je n’ai plus la référence, les « Conversations avec Dieu ».
    Nombrilisme, ou cercle vertueux?

    Mais merci pour ce message, qui pousse à la réflexion, peut-être davantage qu’au ressenti…

    Répondre