Vous ne devriez pas « travailler » du tout

Publié le 12 janvier 2015

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
qu’alors que vous commencez un nouvelle semaine complète
de travail de cette nouvelle année, vous ne devriez pas
« travailler » du tout.

Le but de vos activités quotidiennes n’est pas
de gagner votre vie, mais de créer votre vie ;
non pas de travailler mais de créer de la joie.
Si vous faites seulement ce que vous faites
pour ‘payer les factures’, vous aurez manqué
la raison essentielle de Toute La Vie.

Le but de la vie est de connaître et d’exprimer
Qui Vous Etes. Si vous faites autre chose
que cela pendant votre Vie, vous n’aurez
pas utilisé ce temps et ces jours de manière
profitable pour votre âme. Nous sommes à la
recherche de bénéfices pour l’âme ici,
pas de bénéfices pour le corps.

La première semaine de la Nouvelle Année est
un bon moment pour réfléchir à cela, d’accord ?

Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale

-Jean-Philippe
Le-but-de-vos-activites-neale-walsch

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that as you start the first full work week of the New
Year you should do no ‘work’ at all.

The point of your activities throughout the day is not to
make a living, but to make a life; not to ‘work’ but to
create joy. If you are doing what you are doing merely
to ‘pay the bills,’ you will have missed the major reason
for All Of Life.

The purpose of life is to know and express Who You
Are. If you do other than that during the days and times
of your life, you will have not used those days and times
in a way that profits your soul. It is soul profit we are
after here, not body profit.

This first week of the New Year is a good time to
contemplate that, yes?

Love, Your Friend …
Neale


15 réactions sur Vous ne devriez pas « travailler » du tout

  • Pour mettre en application un tel discours il est évident que cela remet en question toute notre existence et notre positionnement dans notre vie. EN fait, nombre d’entre nous n’est que peu satisfait de la vie qu’il mène, et la société s’est construite d’une manière qui nous éloigne de plus en plus de nos vraies valeurs, et de celles dont nous avons pourtant besoin pour nous sentir bien et heureux. Si nous continuons pourtant à faire des activités, des métiers, des gagne-pains qui ne nous intéressent pas ou plus, nous tuons en nous cette part de joie de vivre fondamentale à notre équilibre. Bien-sûr les factures s’accumulent de manière régulière, mais posons-nous la question suivante : que représentent toutes ces factures ? Un logement où je suis entassé dans des immeubles qui n’ont plus d’âme et où on vit à côté de gens qu’on ne voit même pas et qu’on ne salue pas ? Une voiture qui ne me sert qu’à m’enfermer dans des embouteillages pour aller… travailler ?(là où je perds ma vie à la gagner…?!) des achats que j’ai fait de manière compulsive pour compenser ce mal-être que je vis en menant une vie non conforme à mes aspirations fondamentales..?
    Ce message nous invite à changer nos vies. A Sortir de ces carcans formatés dans les lesquels nous avons perdus le sens de l’essentiel. A quoi sert une vie si ce n’est pas pour la consacrer à sa pleine réalisation…? Pourquoi envions-nous tant ces hommes et ces femmes que nous voyons à la télévision ou dans les magazines et qui semblent heureux de faire ce qu’ils aiment…? Qu’attendons-nous pour faire de nos vies ce modèle qui nous hante et que nous n’avons jamais osé vivre…? Qu’est-ce qui nous en empêche..? La peur de ne pas gagner assez d’argent ? Et alors..? on peut vivre avec peu partout dans le monde si on décide de devenir conscient de notre relation à la matière… Et un coeur joyeux de faire ce qu’il aime n’a pas besoin de compenser pour se sentir exister. Il est plein de beaux endroits en France et ailleurs où la vie est bon marché, les loyers abordables, et où la qualité de la vie, en contact avec la nature proche peut contribuer à nous faire revisiter la notion de bonheur. Alors pourquoi nous entassons-nous dans ces villes qui perdent leur âme avec le temps et où la promiscuité de ces êtres qui ont perdu jusqu’à leur raison de vivre y évoluent comme des zombies dont l’avenir même est déjà compromis… Parce que l’on y trouve davantage d’activités, de loisirs, de culture…? Pourquoi ne pas aller recréer tout cela dans un environnement qui a peut-être besoin de vous pour le mettre en place…? Là où la vie est plus agréable, la densité de population moindre et la douceur de vivre plus évidente, loin de ces métropoles bétonnées où l’on supprime toute forme de vie et d’humanité… C’est à nous de nous rendre compte de ces zombies que nous sommes devenus à vivre des vies conditionnées, sans âme, et sans saveur aucune. Et tout cela au nom de quoi ? De notre peur de ne pas pouvoir payer nos factures..? Alors supprimons ce qui génère ces factures, repartons d’un pas nouveau dans un environnement plus conforme à nos aspirations et nous verrons très vite combien la vie peut reprendre forme et nous procurer de la joie, indispensable à la qualité de vie dont nous sommes responsables à tout moment. Car une vie sans joie est une vie éteinte, et une vie éteinte ne peut accueillir une âme qui a besoin d’elle pour exprimer pleinement qui elle est. J’ai vécu ces transformations à de nombreuses reprises dans ma vie et encore aujourd’hui, et le fait de renoncer à ce que je croyais être ma sécurité m’a conduit à ma véritable nature où j’ai retrouvé à chaque fois une nouveau gout de vivre et une envie de créer magnifique. Alors osez changer de vie et tout quitter pour vivre votre essentiel, c’est ce que vous demande votre vie.
    Bien à vous.
    Florent Mariotto

  • Sylvie dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce texte.
    J’en suis intimement persuadée que mon âme m’appelle à faire autre chose, à partir même de la région parisienne. je suis « éteinte » la journée et je revis le soir en partant du travail.
    Et comme beaucoup d’entre vous, « il faut » payer ses factures, acheter de quoi se nourrir, et peut être économiser pour s’offrir des week-end à la mer, à la campagne, bref se faire plaisir, alors comment faire ?
    Comment faire pour faire vibrer notre âme tout en gagnant « convenablement » notre vie ?

  • Marc dit :

    En faite le but est d aimer ce que l on fais ,comme sa nous n avons pas l impression de travailler !!!

  • BELZACQ dit :

    belle théorie mais de quoi vivons nous,la spiritualité nourrit l’âme mais pas le corps!!Et n’est-il pas dangereux de passer un tel message aux jeunes??dangereux pour eux et pour la société??

  • Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales