Le plus grand ennemi de la liberté individuelle est l’individu lui-même

Publié le 07 novembre 2014

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que le plus grand ennemi de la liberté individuelle est l’individu lui-même.

Saul Alinsky a dit cela, et il avait raison. Dans
la plupart des cas, rien ne vous arrête, rien ne vous
retient à part vos propres pensées sur vous-même et
sur « comment est la vie. »

Votre liberté personnelle de faire l’expérience de
vous-même et de la vie comme vous le souhaitez n’est
pas limitée. Aventurez-vous dans vos choix et arrêtez
de vous dire que vous ne pouvez pas, quand ce que vous
voulez dire c’est que vous ne voulez pas que les autres
gens ressentent ce que vous pensez qu’ils vont ressentir
quand ils verront que vous faites les choix que vous
voulez vraiment faire. Vous saisissez ?

Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale

Excellent weekend !
-Jean-Philippe
Affichez les images

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that the greatest enemy of individual freedom is the
individual himself.

Saul Alinsky said that, and he was right. In almost every
case, nothing is stopping you, nothing is holding you back
but your own thoughts about yourself and about « how life is. »

Your personal freedom to experience yourself and life
as you wish is not being limited. Step into your choices
and stop telling yourself that you can’t, when what you
really mean is that you don’t want other people to feel the
way you think that are going to feel when they see you making
the choices you really want to make. Got it?

Love, Your Friend …
Neale


7 réactions sur Le plus grand ennemi de la liberté individuelle est l’individu lui-même

  • Marie dit :

    rires et gratitude, arrêter d’arrêter…
    et surtout arrêter de penser…
    bonne journée en retour !
    Gratitude, Amour et Lumière
    (ps:mon site référencé est en flash, donc lecture via un ordinateur 🙂 )

  • Marcel Generet dit :

    « … quand ce que vous
    voulez dire c’est que vous ne voulez pas que les autres
    gens ressentent ce que vous pensez qu’ils vont ressentir
    quand ils verront que vous faites les choix que vous
    voulez vraiment faire. Vous saisissez ? »
    Non , j’ai lu et relu…..mais pour moi , trop difficile à comprendre …..oups…..

    • ELIANE dit :

      A mon avis cela veut dire :

      que nous avons la liberté de vivre et d’agir comme nous l’entendons sans nous soucier de ce que peuvent en penser les autres qui ne voient pas forcément les choses de la même façon que nous.

      (mais je peux me tromper sur l’interprétation)
      Bonne journée

  • Bernadette dit :

    Oui depuis de nombreuses années ma vie a pris un tournant bien différent du départ…; mais j’étais prête, je le sentais… Je remercie ma famille, pour la liberté que j’ai reçu, car en fait, j’ai cette liberté depuis que je suis née et rien ne peut l’entraver. Dieu nous soutien et nous guide à travers les êtres de Lumières et les belles rencontres que nous faisons. Le plus grand ennemi est bien nous-mêmes. Merci!

  • Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales