La manière avec laquelle vous traitez les Etres Vivants compte

Publié le 28 octobre 2014

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que tout ce que demande la Vie c’est que vous avanciez
à travers elle avec révérence.

Cette révérence pour la Vie doit être manifestée
pour toute chose. Même les plus petites. Peut-être
particulièrement celles-ci justement. Par exemple,
si vous choisissez de consommer des animaux,
limitez-vous vos achats de viande aux fournisseurs
qui traitent humainement les animaux ?

Savez-vous au moins qui sont ces fournisseurs ?
Cela vous importe-t-il ? La manière avec laquelle
vous traitez les Etres Vivants compte. Cela révèle
comment vous voulez que la Vie soit. Vous voyez,
nous sommes en train de créer tout cela. Tout cela.

Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale

Cela me fait penser à l’initiative « des
fruits et légumes moches » qui vise à proposer
des produits qui ne rentrent pas dans les
« normes », dans les calibres de référence.
Les critères qui définissent ces normes
reflètent-ils notre manière de voir les
êtres vivants ?
-Jean-Philippe
Affichez les images

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that all that Life asks is that you move through Life
with a reverence for Life.

Yet this reverence for Life must be displayed in all things.
Even in the littlest things. Perhaps especially so.
For instance, if you choose to consume animals,
do you limit your purchases of flesh to cook
to only those suppliers who treat animals humanely?

Do you even know who those suppliers are?
Does this matter to you? How you treat other Life Forms
does matter. It says something about how you want Life to be.
You see, we are creating all of this. All of this.

Love, Your Friend …
Neale


8 réactions sur La manière avec laquelle vous traitez les Etres Vivants compte

  • Niro Hélène dit :

    Bonjour, j’ai fait un séjour il y a quelques années dans une ferme pédagogique avec la classe de ma fille. La truie était sur le point d’être tuée pour finir en saucissons et autres. Il fallait l’entendre pousser des cris car elle sentait bien la fin prochaine…Elle était très aimée.
    Et les poissons ? depuis que nous avons des aquariums, j’ai réalisé que leur mort était aussi une souffrance par asphyxie.
    Quand je vois ces gros filets revenir de la pèche, comment donc meurent ces poissons ?
    Tout est vivant, même un brin d’herbe.
    Je vous souhaite une belle journée et je prends plaisir à vous lire chaque matin

  • Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales