La nourriture n’a jamais été prévue pour s’amuser

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que la nourriture n’a jamais été prévue pour s’amuser.
La nourriture a été prévue pour l’alimentation.

Lorsque vous utilisez la nourriture pour vous amuser, votre
corps ne s’amuse pas du tout. Il travaille plus dur, et il ne peut
en fin de compte pas combattre les effets d’une mauvaise
alimentation. Il porte plus de poids, ce qui fatigue plus
votre coeur. Ses artères s’obstruent, ce qui accélère
encore plus cette fatigue.

Vous pourriez, bien sûr, vous amuser d’une autre manière.
Vous pourriez décider de vous « amuser » en étant en bonne
santé et heureux. Mais vous pourriez avoir besoin de
changer toute votre conception de la nourriture.

Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale

Lorsque vous utilisez la nourriture pour vous amuser, votre corps ne s’amuse pas du tout
-Jean-Philippe

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that food was never intended to be used as fun.
Food was intended to be used as nourishment.

When you use food as fun, your body has no fun at all.
It works harder, and it ultimately can’t fight off the effects
of mistreatment. It carries more weight, which puts more
strain on your heart. Its arteries get clogged, which does
the same.

You could, of course, define fun another way. You
could decide that « fun » is being healthy and happy. But
you might have to change your whole idea about food.

Love, Your Friend …
Neale


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de confirmer que vous êtes bien humain ... Temps écoulé, merci de rercharger le calcul

5 réactions sur La nourriture n’a jamais été prévue pour s’amuser

  • Isabelle dit :

    Bonjour, je comprends l’idée cependant cette affirmation me semble peu tolérante face à la fonction que la nourriture a pour chaque être. Il est rare que l’on joue avec la nourriture sans avoir de manque « d’amour » ou de vide à combler en arrière plan. Aussi notre façon de s’alimenter révèle nos manques et nos souffrances…notre corps et ses malaises nous donnent des cartes pour avancer sur le chemin de notre guérison…écoute t-on le nous parler de ses « jeux »…Amitiés

  • Bien sûr je comprends l’idée sous-jacente exprimée ici, mais je trouve assez maladroit les mots choisis pour transmettre cette information.
    L’abus nuit en tout c’est bien connu.Lire la suite …

  • Yannick dit :

    C’est très radicale, je trouve. Si Dieu n’avait pas voulu faire de la nourriture une source de plaisir, les aliments seraient dépourvu de senteur et l’homme dépourvu du sens du goût. Mais c’est vrai que dans notre société de consommation, nous devons nous rééduquer dans notre rapport à la nourriture et cesser de nous rassasier avec les aliments bien au delà de nos besoins physiologiques. D’ailleurs, il est intéressant de noter que certains individus n’ont plus ce besoin puisqu’ils ont cesser de se nourrir par l’absorption d’aliments.

  • De quoi nous souvenir que la gourmandise est agréable, mais que l’alimentation doit avant tout apporter à notre corps tout ce dont il a besoin pour fonctionner. Comme la voiture, si on l’encrasse, elle avance plus.Lire la suite …

  • .
    Merci beaucoup !
    Vous confirmez mes derniers dires :

    Le but de Dieu, c’est que l’homme demeure à sa divine image, et à sa ressemblance. Le principal but de la vie d’un homme devrait donc être d’exprimer ce que Dieu a conçu pour lui.Lire la suite …

  • Crédits

    Auteur original des pensées :
    Neale Donald Walsch
    Traduction autorisée - Copyright © https://www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées gratuites, merci de citer la source avec un lien vers https://www.conversations-avec-dieu.fr

    Autres

    Contact
    Mentions légales
    CGV