La simple appréhension d’un mal peut mettre en danger

Publié le 04 mars 2014

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que la simple appréhension de la venue d’un mal en a
mis plus d’un dans une situation de grand danger.

F.L. Lucan a dit cela, et il avait raison. Il n’y a pas
de manière plus rapide d’attirer un malheur que
de penser qu’il est en train d’arriver. La pensée
est une force puissante, beaucoup de personnes
accordent peu d’énergie à cet outil de création
— ou bien l’abandonnent au moment où leur sécurité
et leur stabilité sont menacées.

De quoi vous inquiétez-vous aujourd’hui ? Pourquoi ?
Plutôt que de vous en inquiéter, ne serait-ce pas
un meilleur usage de votre mental que de le visualiser
avec une issue positive ? Utilisez votre esprit de
cette manière aujourd’hui et vous aurez exploité
l’un des plus extraordinaires outils que Dieu a
placé entre vos mains pour la création
de vos lendemains.

Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale

______________________________
Lorsque j’essaie de changer de pensée
cela me donne l’impression d’avoir
quelque chose de lourd appuyé sur
moi et que j’essaie de repousser
puis de faire basculer pour m’en
débarrasser, comme un grand
matelas .. Une fois que c’est
fait, le matelas tient tout
seul et je me sens mieux 🙂
-Jean-Philippe

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that the mere apprehension of a coming evil has
put many into a situation of the utmost danger.

F.L. Lucan said that, and it is right. There is no faster
way to bring about misfortune than to think it is coming.
Thought is a powerful force, and it is a creative tool
that many people give little energy to —
or abandon in the face of any real threat
to safety or stability.

What are you worried about today? Why?
Rather than worry about it, would it not be
a better use of your mental time to visualize
a positive outcome? Use your mind in this way today
and you will have tapped one of the most
extraordinary tools God has placed in your hand
for the creation of your tomorrows.

Love, Your Friend …
Neale


11 réactions sur La simple appréhension d’un mal peut mettre en danger

  • marie claude vogel dit :

    bonjour
    la force des pensées de Neale m’aide bien chaque jour à vivre les évênements d’une manière positive….je crois que là il faut aussi faire CONFIANCE, …ne croit on pas en l’Amour inconditionnel ? alors si on ne sait aimé, il est plus facile de penser que chaque jour ON va nous donner ce qu’il faut pour vivre les moments disons plus difficiles….et ne pas s’affoler permets souvent de constater en fait que ça a été plus facile qu’on ne pensait…j’ai reçu sur le dos « un matelas » bien écrasant…une personne qui attendait de moi l’impossible, et elle était bien lourde à porter…en fait je m’aperçois qu’en restant calme, à l’écoute, en affirmant ce que je peux, et ce que je ne peux pas j’arrive à ce qu’elle pèse moins lourd, et surtout j’arrive quand même à l’aider à avancer…ce qui me semblait un moment impossible….force de la foi dans ce qu’on nous donne chaque jour pour répondre à nos besoins…..
    bonne et belle journée

  • Manu dit :

    Juste une grande envie de trucider mon voisin…mais bon comme par hasard, voilà le message et bien je vais commencer par me trucider moi même 🙂 bonne journée A Dieu 🙂

  • claude dit :

    Je dirai que 90 % des gens qui nous entourent ont une fâcheuse tendance à provoquer inconsciemment leur propres malheurs !
    Je dirais même plus, que cela est la résultante mathématique d’un auto-conditionnement journalier en bonne et due forme !
    Et changer sa façon de penser est aussi difficile que d’essayer d’enfiler une housse couette avec une seule main !
    D’abord il faut en prendre conscience, ce qui déjà n’est pas évident…
    Essayer un peu de faire entrevoir ( je ne dis même pas « comprendre » ) à un proche que c’est lui le responsable de ses malheurs !!!
    Bonne chance, en fait vous allez vous faire « bouffer » le nez dans le sens de la longueur et de la largeur….et si vous insistez, vous prenez le risque de vous en prendre une bonne, ou dans le meilleur des cas de provoquer une sacrée bonne dispute ! Ça c’est la réalité !
    Et donc ? Commencer par soi est une bonne chose, car il est plus facile de se faire une auto-critique que de critiquer les autres !
    Moins risqué aussi d’ailleurs !
    Et on fait comment pour changer sa façon de penser ?
    On s’informe, on lit, on dresse un plan et on agit, et cette fois dans le bon sens…c’est un travail journalier et constant, car on ne change pas sur un claquement de doigt un négativisme congénital auto-alimenté par une mauvaise façon de voir et d’appréhender les évènements qui traversent notre réalité !
    Je citerai un livre qui donne un véritable plan d’action d’un travail sur soi :  » Vouloir c’est pouvoir » de Raymond Hull.
    il y en a d’autres, mais celui là à un coté « aide pratique » que je trouve bien sympa 😉

    • diane dit :

      bonsoir

      Je suis tout à fait d’accord avec votre discours c’est pourquoi comme vous le dites je travaille je suis moi même c’est pas évident c’est un combat de tous les jours que je sais que je gagnerais,merci pour vos commentaires bonne soirée.

  • Maud Meta dit :

    C’est très vrai, et je l’expérimente en ce moment même

    j’ai également bien rigolé sur l’image du matelas… heureusement que ça n’est pas un matelas à eau… mdrrr sinon bonjour les dégâts ^^
    j’imagine souvent des nuages, tempêtes ciels noirs et le vent les fait passer ensuite gros soleil, calme et lumière. Je me dis que ça ne fera toujours que passer

    le plus difficile je trouve est de rester dans cet état de mer calme intérieure, mais plus on s’entraîne, mieux ça fonctionne

  • patrick dit :

    Bravo Jean Philippe !
    Belle métaphore qui me fait rire encore, en tapant sur mon clavier, !!!
    je dois même m’arrêter pour rire franchement …
    N’empêche cette métaphore à le grand avantage de s’imprégner en moi, dans mon physique, j’ai de nombreux matelas à la maison ! ce que je peux en dire, c’est que parfois les matelas deviennent de plus en plus légers à faire bouger !
    Vive la Vie !

  • diane dit :

    bonjour, a toutes et tous

    je tenais à remercier jean Philippe pour les traductions qui nous faits partager chaque jour,les messages sont époustouflants, merveilleux,c’est une copine qui m’a fait découvrir le site et qui m’a fait conversation et pour çà était le début du changement je revis et chaque jour je remercie l’univers de m’avoir pris consciente du pourquoi je suis la , je le souhaite pour chaque être humain une belle journée à toutes et tous la paix à chacun de nos.

  • Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales