Le bonheur c’est une bonne santé et une mauvaise mémoire…

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez…
que le bonheur c’est une bonne santé et une mauvaise mémoire.

Ingrid Bergman a dit cela, et c’est tellement vrai. Les souvenirs,
bien sûr, rappellent des moments du passé, tandis que la joie
se trouve toujours dans l’ici et maintenant.

Se rappeler toujours les mauvaises choses ou les choses tristes,
peut vous voler votre présent, votre joie présente.
Le bonheur vous a été envoyé à l’avance par Dieu. C’est ici,
en ce moment, si vous le saisissez et le partagez.

Avec tout mon amour, votre ami…
Neale

-Jean-Philippe
Affichez les images dans votre messagerie

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that happiness is good health and a bad memory.

Ingrid Bergman said that, and it is so true. Memories,
of course, bring up moments that are past, whereas
happiness is always found in the moment that is here,
now.

Constantly remembering bad things, or sad things, can
rob you of your present — that is, your pre-sent — joy.
Happiness has been sent to you in advance by God. It
is here, in this moment, if you will seize it…and share it.

Love, Your Friend …
Neale


4 réactions sur Le bonheur c’est une bonne santé et une mauvaise mémoire…

  • Jacques dit :

    Vous écrivez : » Le bonheur c’est une bonne santé et une mauvaise mémoire… »
    Je tombais tout dernièrement sur cette parole de M.Wiston Churchill qui disait: » Une pomme tous les matins éloigne le médecin », puis il ajoutais; « Peut-être, mais encore fait-il viser juste »

  • Véronique dit :

    Oui d’accord, mais les personnes amnésiques ne se souviennent ni des bons ni des mauvais moments, alors s’il faut faire un tri dans notre passé, c’est une autre histoire et cela demande du temps. Carlos Castaneda ( Dans son livre  » Les passes magiques « ) parle de revivre dans les moindres détails chaque souvenir en partant du dernier et cela pour donner à ce qu’il nomme  » la mer obscure  » toutes nos expériences et notre vécu pour accéder à une forme d’immortalité. Alors faut il oublier ou au contraire revivre chaque instant de notre passé ?

    • Jacques dit :

      Tant qu’à moi chère, il n’y aurait qu’une chose à oublier, c’est qui « tu n’es pas ». Pour le reste, accueille les souvenirs sans trop t’y attacher lorsqu’ils se présentent d’eux-mêmes et retire en une leçon si leçon il y a à retirer. (Et puis célèbre ce qui mérite d’être célébré). Ce qui importe au final, c’est de se rappeler de la présence de l’Essentiel toujours là. « Oui, mais comment ne jamais L’oublier ? » Demandait Neal à Dieu. Et ce dernier de répondre: « Et bien mon fils, le grand secret pour ne jamais L’oublier, c’est de toujours s’en rappeler. » Dieu est plein d’humour.

  • Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales

    shares