Ce n’est pas un jour à se remémorer la violence…

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez…
que ce n’est pas un jour à se remémorer la violence,
mais un jour à commémorer votre décision
de guérir chaque blessure qui peut la causer.

Il y a une question que personne ne va se poser à propos de ceux
qui utilisent la violence pour dire ce qu’ils ont à dire :
Qu’est-ce qui t’a autant blessé pour que tu ressentes
le besoin de me blesser pour en guérir ?

Cela ne pardonne pas la violence, mais cela peut nous aider
à la comprendre, à comprendre comment l’arrêter. CaD dit :
« Personne ne fait quoi que ce soit d’inapproprié, d’après
leur carte du monde. » Embrasser la sagesse de ces quelques
mots peut changer le cours de l’humanité.

Avec tout mon amour, votre ami…
Neale

-Jean-Philippe
Affichez les images dans votre messagerie

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that this is not a day for remembering violence, but for
memorializing your decision to heal every wound that
could cause it.

There is one question that no one will ask of those who use
violence to make their point: What hurts you so bad that
you feel you have to hurt me in order to heal it?

This does not condone violence, but it can help us to
understand it — and to understand how to stop it. CwG
says, « No one does anything inappropriate, given their
model of the world. » Embracing the wisdom in those
eleven words could change the course of human history.

Love, Your Friend …
Neale


10 réactions sur Ce n’est pas un jour à se remémorer la violence…

  • Claude Williams dit :

    It is hard to not think about VIOLENCE when you live in America – and VIOLENCE is all
    around, guns and guns and casualties and
    more dead children ,

    and still NO GUN LAW.

    I understand the there if personal VIOLENCE –
    and a needed search for pardon of the
    offencer …. VIOLENCE in the US breaks
    my soul …………

  • ginette dit :

    Oui dans des paroles blessantes la personne a été blessé et à son tour nous blesse c’est pas facile à comprendre quand ça t’arrive on reste au premier degré, faut être capable d’aller aux deuxième degré et voir la résonance en nous, en l’autre ce qui se passe!

  • Clément Bouvy dit :

    Un puriste aurait écrit :
    Qu’est ce qui te fait si mal que tu crois devoir me blesser pour le guérir?
    ???

  • Anne-Marie KERFYSER dit :

    Bonjour, apres plusieurs lectures, je ne comprends pas cette partie:
    CaD (?) dit :
    « Personne ne fait quoi que ce soit d’inapproprié, d’après
    leur carte du monde. » (?)
    Je vous remercie de m’éclairer!
    Belle journée à vous.
    Anne-Marie

    • Clément Bouvy dit :

      Personne ne fait quoique ce soit d’inapproprié selon son « modèle » du monde.
      Traduction utilisée dans les livres.

      • Anne-Marie KERFYSER dit :

        Merci.
        La syntaxe est différente mais je vous avoue que j’ai encore malheureusement du mal à en comprendre le sens ! ?

        • Lumière dit :

          Personne ne fait quoique que soit d’inaproprié selon ses propres analyses ou ressentis..
          Chacun fait selon son vécu passé et pense que les réponses apportées sont les mieux adaptées…
          Il n’y a qu’un travail sur soi qui permette de s’apercevoir que répondre à la violence par la violence est très destructeur…
          Voilà comment j’analyse cette pensée..

          • Anne-Marie KERFYSER dit :

            Donc au final: « personne ne fait quoi que ce soit d’approprié (et non inapproprié) selon ses propres analyses ou ressentis » Et là je pense que j’aurais compris sans vous déranger ! Ou alors je fais encore erreur. En tt cas merci!

    • Clément Bouvy dit :

      C’est juste pour rappeler que les notions de bien et de mal sont relatives, ou qu’elles n’existent pas.

  • Lumière dit :

    L’application de cette seule pensée pourrait changer la face du monde..
    Malheureusement, pour la majorité, nous sommes dans le « oeil pour œil ». Ce qui contribue à accentuer la violence.. Et effectivement, ça ne nous guérit pas.
    Merci Neale et Jean Philippe ?

  • Crédits

    Auteur original des pensées : Neale Donald Walsch

    Traduction des pensées (avec l'autorisation de Neale Donald Walsch) : Jean-Philippe - Copyright © www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées sur votre site, merci simplement de citer la source (généralement un lien vers www.conversations-avec-dieu.fr).

    Autres

    Contact

    En savoir plus sur l'auteur du site

    Mentions légales

    shares