Ce n’est pas un jour à se remémorer la violence

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que ce n’est pas un jour à se remémorer la violence,
mais un jour à commémorer votre décision
de guérir chaque blessure qui peut la causer.

Il y a une question que personne ne va se poser à propos de ceux
qui utilisent la violence pour dire ce qu’ils ont à dire :
Qu’est-ce qui t’a autant blessé pour que tu ressentes
le besoin de me blesser pour en guérir ?

Cela ne pardonne pas la violence, mais cela peut nous aider
à la comprendre, à comprendre comment l’arrêter. CaD dit :
« Personne ne fait quoi que ce soit d’inapproprié, d’après
leur carte du monde. » Embrasser la sagesse de ces quelques
mots peut changer le cours de l’humanité.

Avec tout mon amour, votre ami …
Neale

-Jean-Philippe
Affichez les images dans votre messagerie

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that this is not a day for remembering violence, but for
memorializing your decision to heal every wound that
could cause it.

There is one question that no one will ask of those who use
violence to make their point: What hurts you so bad that
you feel you have to hurt me in order to heal it?

This does not condone violence, but it can help us to
understand it — and to understand how to stop it. CwG
says, « No one does anything inappropriate, given their
model of the world. » Embracing the wisdom in those
eleven words could change the course of human history.

Love, Your Friend …
Neale


Répondre à Veronique Marie Lemaitre sur Facebook Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de confirmer que vous êtes bien humain ... Temps écoulé, merci de rercharger le calcul

19 réactions sur Ce n’est pas un jour à se remémorer la violence

  • I shared it this morning and to my surprise those who heard it asked me if I had others. I replied one every day

  • Si vous tenez rancune par vengeance vous ne guérirai jamais de vos blessures,il faut avancer et ne pas regarder derrière ?

  • Ah tien… elle tombe à pic aujd 🙂

  • tellement important de se le rappeler… encore et encore….

  • Alors pour une fois je n’adhère absolument pas à cette phrase…spontanément pour moi il est plus facile d’aimer que de blesser, malgré les blessures de la vie.

  • c’est peut être aussi,aveugler par cette violence qui engendre en soi cette folie de vengeance et se n’est pas facile de se libérer de cette haine qu’on a vécu avec et endurer toute notre vie,je comprends çà mais rien ne vaut de pardonner Lire la suite …

  • Déjà de ce poser la question est un bon pas à résoudre certains points de la vie…

  • C’est vrai qu’il est plus simple de blesser que d’aimer, en tout cas dans l’esprit, mais lorsqu’on fait autrement, on se rend vite compte que d’aimer nous apporte le calme et nous met sur un chemin de paix, et que malgré toute cette violenLire la suite …

  • Crédits

    Auteur original des pensées :
    Neale Donald Walsch
    Traduction autorisée - Copyright © https://www.conversations-avec-dieu.fr

    Diffuser une pensée

    Vous êtes libre de diffuser les pensées gratuites, merci de citer la source avec un lien vers https://www.conversations-avec-dieu.fr

    Autres

    Contact
    Mentions légales
    CGV

    shares